• titane dans l'industrie par SBS Forge

    Le titane est un alliage de plus en plus utilisé dans l'industrie française mais pas seulement comme l'explique l'entreprise Genoyer.

    Alliage et métaux

    Ce bout de métal est peut-être une pépite d'or pour l'avenir industriel selon SBS Forge. Une barre de titane, un alliage précieux qui provient du Kazakhstan, qui prend de plus en plus de place dans des domaines de pointe et principalement l'aéronautique. Entre 2010 et 2017, la consommation des deux grands de l'aéronautique, Airbus et Boeing est passée de 30 000 tonnes à plus de 70 000 tonnes. Les besoins ont été plus que multipliés par deux. L'aéronautique c'est les pièces de structures, la boulonnerie et aussi les pièces des moteurs.

    L'exploration de nouveaux marchés

    Au-delà de l'aéronautique les industriels dont SBS Forge cherchent toujours à explorer de nouveaux marchés tels que l'énergie, pour les plateformes pétrolières. Les pièces qui doivent résister à la corrosion sur de longues années. Le médical est également un marché qui attirent les industries car de nombreux prothèse sont désormais fabriquées en titane.

    Forge et sécurité

    Toutes les pièces qui sont fabriquées notamment celles destinées au marché de l’aviation, sont testées préalablement durant tout le cycle de fabrication. Des barres sont produites en fournies aux clients qui se chargent de leur transformation. Ensuite, ces pièces-là sont coupées, et testées par les clients. Cette validation des pièces suite au forgeage dure un an !

    Pour répondre aux exigences des industries aéronautiques, les forges doivent être ultra modernes : 4500 tonnes, des fours de chauffage de pointe, et surtout un souci permanent de la qualité pour des clients et des produits de haute technologie. Chaque barre de métal subit par exemple, une échographie en fin de chaîne : trois échographies exactement à différentes profondeurs de l’alliage pour détecter la plus petite anomalie dans le titane.


  • Astuces pour créer une mini forge maison

    Préparez votre espace de travail

    Une fois votre espace de travail préparé, prenez une plaque de béton cellulaire. Il faut compter 5 euros par plaque ce qui est relativement pas cher. Avec ça, vous aller pouvoir construire votre mini forge.

    Prenez vos repères de découpe. Il vous faut quatre briques de quinze centimètres de largeur chacune. Pour a longueur, utilisez toute celle de la plaque. Avec une scie à main, vous pourrez couper facilement le béton cellulaire. Ce matériau présente des qualités intéressantes. Selon SBS Forge le béton cellulaire n'est pas cher, il peut être travaillé facilement et il présente des capacités thermiques intéressantes.

    Une fois que vous avez les briques, coupez les angles à 45 degrés dans leur longueur.

    Assemblage des éléments

    Une fois les briques découpées, vous allez pouvoir les coller ensemble en utilisant de la colle réfractaire. Mais avant d'assembler les briques, il faut percer sur le côté le trou d'entrée dédié au gaz. Là aussi le perçage est très facile. 

    Pour l'arrière de la forge, prenez une chute que vous insérez sur mesure et que vous collez à son tour. 

    SBS Forge précise que la forge doit être laissée de côté une journée, le temps de la colle de sécher.

    Test de la forge réalisée

    Allumez votre lampe à souder à gaz et augmentez le débit de gaz dans la forge. Pensez aussi à place un support pour recevoir la pièce forgée. Si vous avez une sonde, n'hésitez pas à vous en servir. Cette forge devrait atteindre rapidement les 750°C.

    Cette température est tout à fait correcte pour forger de l'acier.

    La qualité thermique du béton cellulaire

    La conduction de la chaleur sur le matériau est très faible. Alors qu'il contient une chaleur de plus de 700°C. Le matériau à l'extérieur reste à une température relativement basse de 60°C. 

    Si vous voulez tester votre forge, introduisez un boulon par exemple. Après quelques minutes, ce dernier aura une belle couleur rouge. Vous pourrez alors le retirer et le marteler pour voir ce que ça donne. Le résultat est au rendez-vous : le métal se déforme et s’aplatit. 

    SBS Forge

     


  • Le Groupe Genoyer

    Le Groupe Genoyer dont fait partie SBS Forge est spécialisé dans le négoce d’équipements qui permettent le transport de fluides, dans les secteurs de l’eau, du gaz et du pétrole. Fort de cinquante années d’expérience, le Groupe Genoyer, a intégré SBS Forge afin de proposer des solutions innovantes aux besoins de ses clients notamment dans le laminage circulaire.

    SBS Forge

    Société spécialisée dans la forge industrielle. Special Brides Services.

     


  • Les procédés de la forge par SBS ForgeComprendre le fonctionnement du laminage circulaire

    Comme l'explique SBS Forge, le laminage est une technique qui permet de transformer les métaux grâce à leur passage entre des cylindres qui tournent de manière opposée. Le métal va subir une action d'écrasement. Cette étape de modification des lopins précède celle de l'estampage. Cette deuxième opération de forge, donnera aux métal travaillé sa forme finale grâce à un passage sous une presse.

    La technique de courbure

    Dans certains cas, la technique de courbure sera utilisée. SBS Forge indique qu'il s'agit du travail effectué sur un tube, profilé ou même à une barre. Ici le métal va obtenir la courbure désirée grâce à un travail de transformation effectué à chaux ou à froid, en respectant un angle précis.

    L'utilisation du grenaillage

    Quand on parle de grenaillage, SBS Forge Groupe Genoyer indique qu'il s'agit de billes de petites tailles qui sont envoyées à haute vitesse sur des morceaux forgés dans le but de retirer la calamine présente. Par ailleurs, l'utilisation de grenaillage est également utilisée pour renforcer le métal et le rendre plus résistant.

    Les procédés d'usinage

    SBS Forge rappelle qu'il n'existe pas un mais plusieurs procédés d'usinage. Il y a par exemple le fraisage, le taraudage ou encore le perçage.

    L'usinage permet de retirer de la matière sur des morceaux bruts. L'objectif est d'obtenir des formes précises. Généralement l'utilisation d'une machine est nécessaire pour obtenir des pièces de grandes dimensions : fraiseurs et tours sont utilisés pour automatiser certaines étapes de l'usinage.

    Le polissage

    Le polissage est une étape qui intervient à la fin des procédés de la forge, précise SBS Forge. Grâce au polissage, ses finitions de hautes qualités sont obtenues pour chaque pièce. Le polissage peut être fait manuellement mais pour les grandes pièces, il sera plutôt automatisé dans le but de lisser et de donner de l'éclat aux métaux.






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires